8 réflexions au sujet de « Les anti-vaccins »

  1. Ping : Cıvata
  2. C’est bien gentil ton histoire, moi j’ai fait un vaccin ça m’a fait un trou dans le bras ( oui un trou , c’était dégueulasse et purulent)

    Maintenant j’ai une cicatrice à vie, et je peux pas exposer mon bras au soleil car la peau pèle car j’ai plus de mélanine sur cette zone pour me proteger.

    Donc les vaccins c’est comme tout, y’a des risques et des désavantages, c’est pas parce que t’es médecin qu’il faut prendre les gens pour des idiots quand ils envisagent ces risques.

  3. Pourquoi de nos jours les vaccins obligatoires ne sont-ils disponibles que mélangés avec d’autres vaccins, qui eux ne sont pas obligatoires ?
    Pourquoi serais-je qualifié « d’anti-vaccins » parce que je veux faire vacciner mes enfants uniquement contre l’indispensable ?
    Savez-vous qu’en cas de problème avec un mélange de vaccins, vu qu’il comporte aussi des vaccins non obligatoires non préconisés et non remboursés par la sécu, vous n’aurez droit à aucune indemnisation puisque la cause des effets ne peut être identifiée.
    Pensez-vous que l’on peut être ni pro-tous-les-vaccins (vive le néolibéralisme) ni anti-vaccins (vive néanderthal), sans être complètement con ?

    1. « Pourquoi de nos jours les vaccins obligatoires ne sont-ils disponibles que mélangés avec d’autres vaccins, qui eux ne sont pas obligatoires ? »
      –> Oubliez ce terme « obligatoire », il sera bientôt retiré de la législation parce qu’on en a marre de voir les patients focalisés sur ce mot qui ne veut rien dire : tous les vaccins proposés par le « calendrier vaccinal 2016 » du ministère de la santé sont indispensables (obligatoires ou non).

      –> Pourquoi serais-je qualifié « d’anti-vaccins » parce que je veux faire vacciner mes enfants uniquement contre l’indispensable ?
      Parce que tous les vaccins du « calendrier vaccinal 2016 » du ministère de la santé SONT indispensables.
      (« indispensables » = « si vous les faites pas, c’est la mort de l’enfant » en langage de profane).

      –> Savez-vous qu’en cas de problème avec un mélange de vaccins, vu qu’il comporte aussi des vaccins non obligatoires non préconisés […]
      STOP !! Rien que de lire ça, ça fait saigner des yeux…
      Je me répète (« l’enseignement, c’est la répétition ») : tous les vaccins du « calendrier vaccinal » sont préconisés (c’est pour ça qu’il y a écrit vaccins « RECOMMANDÉS » juste à côté du calendrier !!).
      Vous, comprendre moi ?

      –> Pensez-vous que l’on peut être ni pro-tous-les-vaccins (vive le néolibéralisme) ni anti-vaccins (vive néanderthal), sans être complètement con ?
      Non…

    2. Pourquoi les vaccins sont-ils mélangés avec d’autres vaccins ?
      A l’origine, ils sont mélangés avec d’autres vaccins pour ne pouvoir faire qu’une seule piqûre aux enfants. Les seuls vaccins « mélangés » sont DTP (diphtérie, tétanos et polio) qui est obligatoire et le ROR (rougeole, oreillon, rubéole) qui est recommandé. Il n’y a pas de mélange de vaccins à moitié recommandé à moitié obligatoire.

      Pourquoi suis-je anti-vaccin si je ne vaccine mes enfants que contre l’indispensable ?
      Cela dépend de ce que vous appelez indispensable. La diphtérie, le tétanos, la polio, la rougeole, les oreillons, la rubéoles, la coqueluche, le méningocoque, l’hépatite B, la grippe sont des maladies qui peuvent être très graves, entraîner la mort ou des séquelles irrémédiables. Ce n’est pas parce qu’un individu survit à une rougeole par ex que c’est le cas pour tout le monde.

      Savez-vous qu’en cas de problème avec un mélange de vaccins, vu qu’il comporte aussi des vaccins non obligatoires non préconisés et non remboursés par la sécu, vous n’aurez droit à aucune indemnisation puisque la cause des effets ne peut être identifiée ?
      Tous les vaccins que j’ai cité, s’ils sont prescrits sont remboursés par la sécu donc ce que vous dites est faux.
      D’autre part, de quels effets parlez-vous ? Vous ne précisez pas !

      Pour finir, je pense que vous ne vous rendez pas compte à quelle point les maladies contre lesquels on se vaccine peuvent être délabrantes voire mortelles. Alors que se faire vacciner entraîne tout au plus une petite douleur et un petit syndrome grippal. C’est pas forcément agréable, mais je préfère cela à être (1) mort, (2) par ex estropiée à cause de la poliomyélite.

      Enfin, pensez aux personnes qui ont des problèmes d’immunité, à qui on ne peut pas faire de vaccins, qui ne sont pas protégées contre ces maladies et qui risque de mourir, parce que votre enfant non vacciné qui va très bien leur donnera la maladie sans s’en rendre compte. (Oui, il est possible d’être porteur d’une maladie sans être malade). Etes vous prêt à avoir cela sur la conscience ?

      Pour plus d’informations : https://www.youtube.com/watch?v=UjQ2Jk-yT9U

  4. Bonjour, j’ai vu une affiche dessinée dans la salle d’attente de mon dermato aujourd’hui, et j’en voudrais (si vous voulez bien, pour relayer sur forums et mon blog perso, pas médical, mais informer les gens c’est bien) une copie –
    ça explique à quelle sauce mèdecins (qui n’auront peut être plus le choix du lieu de leur installation, et plus ou moins étatisés) ET patients seront « mangés » avec les nouvelles mesures prises par le gouvernement (enfin … ils essaient) – c’est très bien « dit » (et dessiné eh eh eh !) – merci si vous pouvez me mettre en mail copie de cette affiche : ça éclaire les consciences !!
    une femme de mèdecin à la retraite …

  5. pour alimenter ce débat la vaccination H1N1 de l’hiver 2009 avec le PANDEMRIX à causé et cela est reconnu par la communauté scientifique internationale plus de 5000 cas de NARCOLEPSIE .les études NARCOFLU ont démontrés le lien de causalité avec ce vaccin qui contenait un adjuvant de l’immunité spécial , un IFA le squalene. A part la Narco qui est que le sommet de l icebreg , on peut recenser de nombreuses autres maladies auto immunes, je suis affecté d »une des plus sordides , le GWS appelé plus communément syndrome de SHOENFELD , il n existe pas de traitement pour cette maladie qui n’existe que dans le cadre vaccinal , impossible de la contracter naturellement, donc les sceptiques et les Pro vaccins , qu’avez vous a repondre, à part le dicton classique « la balance bénéfice risque est favorable  » ok pour ceux pour qui rien n’est arrivé ; mais pour les 3% de vaccinés qui seront affligés pour la vie d une maladie douloureuse, handicapante et souvent mortelle on fait quoi ? on les ignore

    1. La narcolepsie entraînée par ce vaccin est liée à une mécanisme du système immunitaire : chez certaines personnes, le système immunitaire produit des anticorps anti virus de la grippe H1N1 et ces anticorps peuvent aussi s’attaquer au système nerveux. C’est uniquement parce qu’une particule du virus H1N1 ressemble à une protéine du système nerveux !
      Ce n’est pas vraiment un « effet secondaire » du vaccin mais plutôt un effet lié au fonctionnement du système immunitaire de ces personnes.
      Il est clair que dans ce cas, l’utilisation de ce vaccin doit être discutée.

      En revanche, tous les autres vaccins ne produisent pas cet effet ! Il n’y a pas de particule du virus H1N1 dans les autres vaccins.

      Donc ce qui doit être discuté, c’est l’utilisation du vaccin contre le H1N1 et non l’utilisation des autres vaccins en général !

      Pour plus d’info : https://www.youtube.com/watch?v=UjQ2Jk-yT9U
      http://www.pnas.org/content/113/3/476.full

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.